La récompense au collège François Villon (Paris 14e)
Article mis en ligne le 23 juin 2014
dernière modification le 8 juillet 2017

par Ginou Romain
logo imprimer

Dans ce collège, les classes investies dans un projet pédagogique ont le droit de substituer au numéro de leur classe un nom évoquant leur projet. C’est pourquoi la 6e6 travaillant sur "Mathématique et Afrique" s’appelle la 6eAwalé du nom du jeu le plus populaire d’Afrique.

Naturellement cette classe a participé au concours de l’APMEP et a même obtenu le 1er prix avec pour récompense une "promenade mathématique".

C’est le déroulement de cette promenade que nous raconte le professeur de math de cette classe, Ginou Romain, agrémenté de citations d’élèves.

Ce matin de 8h à 11h les 6e awalé ont construit un gigantesque icosaèdre tronqué, vulgairement surnommé ballon de foot. Sous la direction de Michael et de Cyril, deux mathématiciens de l’association Science ouverte, ils ont élevé à près de six mètres de haut l’une des faces hexagonales de la bête mathématique. Ils l’ont dompté ensemble, dans la joie, et parfois avec exubérance ; ils étaient éclairés par les explications et par les consignes de Cyril et Michael, tous deux calmes et patients.

« J’ai bien aimé parce qu’on s’est amusé à construire. Je pensais qu’il allait tomber et se casser tellement il était énorme. On a eu peur du vent.

J’ai appris plein de mots : hexagone, pentagone, polyèdre, octaèdre, sphère…

Un ballon c’est une sphère ou un ico...èdre, ico… »

La grande vedette c’est le pentagone. On le tracera avec son étoile en classe mardi prochain. On commencera la séance par la projection du petit film de Michael intitulé « la géométrie du ballon de foot » histoire d’avoir des idées claires sur ces mathématiques grecques.

« C’était vraiment très beau ! »

Et notre ballon a été admiré par tous, camarades du collège et du lycée, professeurs et autres membres du personnel. Tous ont profité de ce moment pour discuter de mathématiques dans la cour d’honneur du collège. Le seul regret est qu’il a fallu démonter et ranger dès 13h pour des raisons de sécurité et parce que l’icosaèdre tronqué doit poursuivre sa promenade sous d’autres cieux de l’Île-de-France.


Merci à l’APMEP et à l’IREM Paris 7, qui nous ont donné l’opportunité de réaliser « ce super projet » et de vivre « une super année ».

« Nous avons appris plein de choses en mathématiques ».

Merci encore à Michaël et Cyril.

article suivant


retour au sommaire

Les chantiers de pédagogie mathématique n°161 juin 2014
La Régionale Île-de-France APMEP, 26 rue Duméril, 75013 PARIS


Actus

Le Petit Vert de Lorraine

Le Petit Vert est le bulletin de la Régionale Apmep de Lorraine. Le n°132 du (...)

Math’Gic

Math’Gic est une création de professeurs de mathématiques de Gennevilliers. (...)

Brochure Jeux de l’Apmep

Une nouvelle brochure, en partenariat avec les Éditions du Kangourou, du (...)

Subvention de la Fondation Jacques Hadamard

La Fondation mathématiques Jacques Hadamard, dans le cadre de sa (...)

Actualités régionales

Débat à l’ENS

Un groupe de mathématiciens vous invitent à un débat à l’ENS (...)



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © APMEP Île-de-France - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59