Point sur les aménagements du programme de seconde
Article mis en ligne le 25 juin 2017
dernière modification le 29 juin 2017

par Sébastien Planchenault
logo imprimer

Au vu des modifications des programmes de collège, il est évident qu’il y a eu un aménagement des programmes de seconde. Annoncés dans la circulaire de rentrée 2017, les aménagements des programmes de seconde en mathématiques ont été publiés au BO 2017-082 du 2 mai 2017. Ces aménagements sont mis en œuvre à compter de la rentrée 2017, mais doivent être considérés en tenant compte du fait que cette mise en place sera totalement stabilisée à la rentrée scolaire 2019.

Mais quelles sont ces modifications ?

En effet, à la lecture de ce programme nous ne pouvons clairement identifier les modifications autres que l’apparition du thème Algorithme et Programmation. De plus, nous attirons votre attention sur les liens très explicites qui sont faits entre le programme de physique-chimie et le programme de mathématiques (voir les symboles « doubles flèches » ⇄ dans les deux programmes et lire les occurrences du mot mathématique dans le programme de physique-chimie). Ce qui induit un travail de collaboration avec nos collègues de physique-chimie dans la conception de nos progressions.

Dans cet article, je vais essayer de vous décrypter les modifications apportées à ce programme de seconde. Je ne vais pas traiter la question de l’algorithme et la programmation car le groupe des mathématiques de l’IGEN a préparé un document de support de formation qui sera prochainement mis en ligne sur éduscol et sur les différents sites académiques de mathématiques.

Vous pouvez commencer à vous initier sur l’utilisation du langage Python et vous pourrez également commencer à travailler avec vos élèves sur le logiciel blockly qui permet de réaliser de la programmation par bloc type scratch et de l’interpréter en un langage de votre choix.

Dans le programme de seconde, on considère que le travail sur les notions « traduire le lien entre deux quantités par une formule, identifier la variable, déterminer l’image d’un nombre et rechercher des antécédents d’un nombre » sont maîtrisées en fin de cycle 4 et ne font plus partie du programme. Les élèves de troisième n’ont pas étudié la notion d’identités remarquables, ainsi que les systèmes d’équations. La notion de fonction homographique disparaît du programme de seconde.

Dans le chapeau de la partie géométrie est indiqué qu’au cycle 4, les élèves ont étudié l’effet d’une translation, d’une symétrie, d’une rotation ou d’une homothétie sur une figure géométrique. Cependant, dans le programme du cycle 4, on ne parle que de comprendre l’effet d’une translation, d’une symétrie (axiale et centrale), d’une rotation, d’une homothétie sur une figure. Je fais ici cette remarque car cela ne signifie pas exactement la même chose et est un point important à faire remarquer.

De plus, il est stipulé que les configurations étudiées au collège (à base de triangles, quadrilatères, cercles) sont la source de problèmes pour lesquels la géométrie repérée et les vecteurs fournissent des outils nouveaux et performants, mais de nombreuses propriétés ne sont plus étudiées au collège. Voici la liste des propriétés en géométrie qui ne sont plus étudiées : de la distance d’un point à un cercle, des tangentes, des angles inscrits et angle au centre, des théorèmes des milieux, des relations entre triangle rectangle et cercle, des cercles circonscrits et cercles inscrits, des propriétés des polygones réguliers, des bissectrices et des médianes. À l’inverse, ont été rajoutées les propriétés des triangles égaux et triangles semblables. En seconde, les élèves devront étudier la construction d’une tangente à un cercle.

Dans la partie Statistique et Probabilité, n’est plus traitée la notion d’intervalle de confiance et apparaît la notion de moyennes pondérées.



article suivant



retour au sommaire

Les chantiers de pédagogie mathématique n°173 juin 2017
La Régionale Île-de-France APMEP, 26 rue Duméril, 75013 PARIS


Actus

Le Petit Vert de Lorraine

Le Petit Vert est le bulletin de la Régionale Apmep de Lorraine. Le n°132 du (...)

Math’Gic

Math’Gic est une création de professeurs de mathématiques de Gennevilliers. (...)

Brochure Jeux de l’Apmep

Une nouvelle brochure, en partenariat avec les Éditions du Kangourou, du (...)

Subvention de la Fondation Jacques Hadamard

La Fondation mathématiques Jacques Hadamard, dans le cadre de sa (...)

Actualités régionales

Débat à l’ENS

Un groupe de mathématiciens vous invitent à un débat à l’ENS (...)

Dans la même rubrique



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © APMEP Île-de-France - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59